##plastique #pétrochimie #pollution #économiecirculaire

Le plastique : un continent à risques

 
1
 La production annuelle de plastique avoisine aujourd’hui les 400 millions de tonnes. Plus de la moitié de toute cette production se retrouve mise en décharge ou rejetée directement dans l’environnement. La situation n’est donc plus tenable, constat partagé par les citoyens, les investisseurs et les gouvernements qui renvoient leurs déchets plastiques aux pays occidentaux.

 L’image forte de ce trop-plein de plastique reste le 7ème continent formé sur les mers associé à des images choc d’animaux marins étouffés par le plastique. Pour l’instant les réponses législatives s’attaquent, le plus souvent, aux plastiques à usage unique. Mais cela pourrait rapidement concerner tous les plastiques d’emballage, environ 40% des débouchés mondiaux du plastique.

 Derrière ces produits très visibles, c’est toute une chaîne de valeur qui va devoir remettre en cause ses perspectives de développement. Cela sera particulièrement difficile pour le secteur de la chimie lié au pétrole car plusieurs scénarios prévoient que la pétrochimie absorbe la moitié de la croissance de la demande de pétrole d’ici 2050.

 Les investisseurs engagés s’interrogent sur leur exposition au risque plastique. Pour la mesurer, ils invitent les entreprises à dévoiler leur stratégie sur le recyclage et la dépendance de leur modèle à cette matière. Cette réflexion nourrit l’engagement actionnarial auprès de grandes entreprises, la plupart très visibles, priées de s’engager à réduire leur usage ou production de plastique. Ils esquissent ainsi une notion d’empreinte plastique.

 
Lire plus....